On considère bien souvent qu'un oubli est une simple chute d'un souvenir dans un puit sans fond... Bien au contraire, nous en a averti Freud, il s'agit d' un mouvement dynamique. Comme nous allons le voir, il s'agit d'un mouvement défensif face à un réseau de signifiants.